Pourquoi je marche le sentier des appalaches

Inspiré de la méthode de Zack Davis, qui à écrit l’excellent livre Appalachian Trials, voici mes listes du pourquoi de mon aventure!

Pourquoi je marche le sentier des appalaches?

  1. Parce que j’en ai ressentit l’appel et que je me dois d’écouter ce que l’univers me sussure à l’oreille
  2. Parce que je veux accomplir ma légende personnelle, le plus grand défi que je me suis lancé dans la vie, mon « Mont Everest » à moi
  3. Parce que je veux visiter les montagnes légendaire du nord-est (Lafayette-Washington-Katahdin) en arrivant à pied de l’état de la Georgie (partir en avion, revenir à pied)
  4. Parce que les montagnes sont l’endroit où est mon coeur et que c’est un devoir de nourrir son âme
  5. Parce que ce sera un grand pélerinage pour célébrer que je vis maintenant à ma manière, ce sera mon rite de passage pour solidifier cette nouvelle manière de vivre
  6. Parce que je vivrai de la façon la plus minimaliste qui soit et que j’ai le désir de transposer cet état d’esprit dans ma vie à mon retour
  7. Parce que je veux accomplir un grand projet photo qui documente la vie et les gens sur le sentier
  8. Parce que je veux emplir un réservoir de souvenirs, d’acomplissements et de bonheur dans lequel je pourrai puiser pour le reste de mes jours
  9. Parce que je ne veux pas passer le reste de mes jours à me demander si j’étais capable de marcher 3500km alors que j’avais la santé, les finances et l’espace temps pour le faire

Quand j’aurai complété le sentier des appalaches je vais…

  1. Avoir un millier d’idées de nouveaux grands projets
  2. Me sentir fort, indestructible, je serai prêt pour tout les défis
  3. Parler l’anglais de manière fluide
  4. Être prêt pour avoir ma famille, devenir propriétaire à ma manière, publier un livre photo… ou n’importe quel autre projet dont j’aurai le goût d’accomplir
  5. Avoir appris à vivre dans le moment présent, de sourire devant les obstacles et de ne pas faire d’anxiété par rapport au futur
  6. Être « ce gars là », celui qui à fait l’AT, celui qui vit ses rêves

Si j’abandonne le sentier…

  1. Je devrai vivre avec le fait que je n’aurai pas accomplit le plus grand rêve que je ne me soit jamais souhaité
  2. Je serai débobinné sur un temps rare, a.k.a. ça va me coûter cher chez le psychologue
  3. Je serai incertain sur ma capacité à accomplir ce que je veux réellement dans la vie
  4. Je devrai retourner finir le sentier dans des circonstances moins favorables que maintenant

Note par rapport à l’abandon : je n’ai aucun droit d’abandonner avant Harpers Ferry si je déteste l’expérience ou si je suis trop lent, les blessures majeures ou maladies (qui demandent plus de 2 mois de repos) ne comptent pas, l’argent ne sera pas une cause d’abandon.

 

C’est assez personnel comme listes, mais tellement important à préparer. J’ai pratiquement fait un billet sur mon matériel mais j’ai décidé que d’explorer ma psyché était au bout du compte pas mal plus intéressant (ça viendra pour la liste de matériel).